Les bureaux et points d’information touristique

Rouen
25, place de la Cathédrale
CS 30666 76008 Rouen
Tél : +33(0)2 32 08 32 40
Bureau de change : +33(0)2 35 89 48 60
Email : accueil@rouentourisme.com

Elbeuf
7 cours Gambetta
76500 Elbeuf
Tél : + 33(0)2 32 96 30 40
Email : lafabrique@metropole-rouen-normandie.fr

Jumièges
Rue Guillaume le Conquérant
76480 Jumièges
Tél : + 33 (0)2 35 37 28 97
Email : jumieges@rouentourisme.com

Duclair
Mairie
Place du Général de Gaulle
76 480 Duclair
Tél : + 33(0)2 35 05 91 50

En savoir plus sur les horaires d'ouverture

Hermione à Rouen normandie armada 2019

L'Hermione à Rouen
pour l'Armada 2019

C’est officiel, le public de l’Armada 2019 pourra voir l’Hermione à Rouen. La réplique de ce navire de guerre du 18ème siècle jettera l’ancre pour la première fois sur les quais de Seine dans la capitale de Normandie. Une occasion exceptionnelle de pouvoir visiter ce voilier.

 

L’Hermione à Rouen,
découvrez son histoire

C’est en 1778, dans l’arsenal de Rochefort sur une cale de construction proche de la Corderie Royale que l’Hermione est construit. A cette époque, la guerre d’indépendance américaine bat son plein et les chantiers navals français, qui sont fortement réputés, fonctionnent alors à plein régime. Appartenant à la catégorie des frégates dites légères, l’Hermione est reconnue pour sa vitesse et sa maniabilité. Il est également équipé de 26 cannons pouvant tirer des boulets de 12 livres.

Après une phase de tests dans le golfe de Gascogne, l’Hermione réalise des débuts brillants avec la capture de plusieurs corsaires anglais et de nombreux navires marchands. Le bateau va alors faire plusieurs voyages jusqu’aux côtes américaines, à Georgetown ou Boston par exemple. A son bord, c’est La Fayette qui mène les équipages.

En 1782, alors que la guerre bascule en faveur des insurgés américains que Louis XVI soutient, la frégate regagne la France. Ensuite, l’Hermione est amarrée à Nantes et en 1793, le bateau prend part à la guerre de Vendée.

Le navire reprend du service contre l’Angleterre, ennemie jurée de la France révolutionnaire après l’exécution du roi. Placée sous le commandement de Pierre Martin, l’Hermione est postée durant trois mois dans l’embouchure de la Loire pour appuyer les troupes républicaines contre les Vendéens. En 1793, le navire est commandé par un équipage peu expérimenté et à peine sorti de l’estuaire de la Loire, il sombre sur des rochers au large du Croisic.

Une réplique pour faire
revivre l’histoire

Après ce drame, depuis juillet 1997, l’Association Hermione-La Fayette s’est lancée dans une formidable aventure : redonner vie à l’Hermione. Ce défi technique et respectant l’authenticité historique a permis à la réplique de ce bateau de légende de pouvoir naviguer à nouveau en 2014 et même traverser l’Atlantique en 2015 pour rallier les côtes américaines.

Aujourd’hui, le port d’attache de l’Hermione est la ville de Rochefort. Il viendra pour la première fois à Rouen à l’occasion de l’Armada 2019.

L’Hermione
en chiffres

  • Longueur : 66 m
  • Longueur de coque : 44,20 m
  • Maître-bau : 11,5 mètres
  • Tirant d’eau : 4,94 m
  • Tirant d’air : 46,9 m
  • Déplacement : 1 166 tonnes à vide
  • Hauteur de mât : 56,5 m
  • Voilure : 2 200 à 3 315 m²
  • Vitesse : 14,5 nœuds (27 km/h)

Photo : Association Hermione Lafayette